vendredi 8 juin 2012

Caïn de José Saramago

une page, un auteur... 


lecture reportée au 14/06/2012


Caïn de José Saramago 


Victime de l'injustice de Dieu qui préfère les offrances d'Abel aux siennes, Caïn, condamné à l'errance, part à l'aventure dans l'espace et le temps bibliques. 
Amant de l'insatiable Lilith, il est tantôt témoin tantôt protagoniste d'événements qui le révulsent et contre lesquels il s'insurge. Il arrête le bras d'Abraham, regarde épouvanté les enfants périr dans le brasier de Sodome, assiste impuissant à la colère de Moïse passant son propre peuple au fil de l'épée, observe les massacres de Jéricho, tente d'adoucir les souffrances de Job.
Et lorsqu'il monte dans l'arche de Noé, il prend une décision drastique qui met fin aux agissements inconsidérés de ce Dieu rancunier, cruel et corrompu.

Vingt ans après l'Evangile selon Jésus Christ, José Saramago livre un roman à l'humour corrosif sur la guerre millénaire entre l'homme et Dieu, entre le créateur et sa créature.

José de Sousa Saramago est un écrivain et journaliste portugais, né le 16 novembre 1922 à Azinhaga (Portugal) et mort le 18 juin 2010 à Lanzarote (îles Canaries (Espagne)1. Il est le seul Portugais décoré du Grand-Collier de l'Ordre de Sant'Iago de l'Épée et reste à ce jour l'unique auteur lusophone à avoir reçu leprix Nobel.
La production littéraire de José Saramago, qui s'élève à une trentaine d'œuvres, comprend, non seulement de la prose, mais aussi de la poésie, des essais et des pièces de théâtre. 
Son œuvre a été traduite dans plus de 25 pays. Le Dieu manchot, publié en France en 1987, a rencontré un succès international. Saramago a reçu en 1995 le prix Camõens, la plus haute distinction des lettres portugaises, et le prix Nobel de la littérature en 1998.
Le Voyage de l'éléphant  (Le Seuil, 2009)

 Les Intermittences de la mort (Le Seuil, 2008)

 La Lucidité  (Le Seuil, 2006)

 L'Autre comme moi  (Le Seuil, 2005)

 Pérégrinations portugaises  (Le Seuil, 2003)

La caverne (Le Seuil, 2002)

Le conte de l’île inconnue Le Seuil, 2001)

Manuel de peinture et de calligraphie (Le Seuil, 2000)

Comment le personnage fut le maître (Mille et une nuits, 2000)

Tous les noms (Le Seuil, 1999)

Les poèmes possibles (Jacques Brémond, 1998)
 L' Aveuglement (Le Seuil, 1997 – 2000)

L' Evangile selon Jésus-Christ (Le Seuil, 1993 - 2000)

Histoire du siège de Lisbonne (Le Seuil, 1992 – 1999)

Quasi objets (Salvy, 1990 - Le Seuil, 2000)

Le Radeau de pierre (Le Seuil, 1990)

L'Année de la mort de Ricardo Reis (Le Seuil, 1988 – 1992)
 Le Dieu manchot (1987 - Le Seuil, 1995 – Albin-Michel, 1998 – Le Seuil, 2000)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire